SAILLANS, une expérience de démocratie directe

Un article paru fin 2014 sur le site www.sinemensuel.com décrit comment une équipe citoyenne a gagné la mairie de Saillans (26 – Drôme) aux élections municipales de 2014 contre le maire sortant, élu Modem.

C’est arrivé chez nous dans la Drôme et pourtant on n’en parle pas tant que ça.  Les partis politiques excluent que cela puisse se passer dans d’autres villes. Des militants Modem rapportent qu’ils n’en ont même pas débattu dans leur parti, comme s’ils ne voulaient pas voir la réalité de ce qui arrive à leurs élus.

A en lire l’article, le maire sortant, serait à l’origine de ce qui s’est produit. On a même entendu dans une émission diffusée sur Public Sénat, le terme de maire autocratique. Dans le même temps on sait que la population croit de moins en moins dans les politiques (89 % de défiance au dernier sondage Cevipof – 12/2014).

Si vraiment le maire était uniquement en cause, on aurait vu surgir une opposition classique, sous la bannière d’un parti connu. Il n’en a rien été. L’explication de cette liste citoyenne a surement des raisons plus profondes, incluant la défiance envers les partis.  La question que nous nous posons est : s’agit-il d’un épiphénomène ou d’un signe annonciateur d’une modification plus profonde de notre société?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>